09 décembre 2007

Evidence

"Une seule chose est nécessaire : la solitude. La grande solitude intérieure. Aller en soi-même et ne rencontrer pendant des heures personne, c'est à cela qu'il faut parvenir. Etre seul, comme l'enfant est seul..."R.M. Rilke - Lettres à un jeune poète
Posté par justdumb à 19:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 mars 2007

Vent

"J'ai horreur de mes ennemis en ce sens que je ne m'intéresse pas du tout à eux. Je ne les aime pas, je ne m'attarde pas à eux, je ne m'appesantis pas sur eux ; je ne suis pas, bref, un ennemi pour eux.Mes inimitiés ont duré bien moins longtemps que mes amitiés et encore bien moins longtemps que mes amours.J'ai l'air de détester les gens pendant le temps qu'il me faut pour m'habituer à ne plus les aimer ou les goûter.Cela tient aussi à mon genre de vie, à ma solitude, à ma liberté. Rien ne m'oblige à ces enchaînements, à ces... [Lire la suite]
Posté par justdumb à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2007

Suivez la flèche

(merci, Mr Renznor)
Posté par justdumb à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2006

Golden Gate

Celui que l’on a offensé, laissé de côté, découvre soudain quelque chose d’aussi brutal que les douleurs fulgurantes traversant son propre corps. Il comprend qu’au plus profond de l’amour aveugle – qui n’en sait rien et ne doit rien savoir – persiste le désir de ne pas se laisser aveugler. Il a subi un tort : il en déduit la revendication d’un droit qu’il doit en même temps rejeter, puisque ce qu’il attend ne peut être donné qu’en toute liberté. Dans une telle détresse celui qui est repoussé devient humain. De même que l’amour trahit... [Lire la suite]
Posté par justdumb à 16:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 mars 2006

Pierre Michon

"La mesure de la grandeur, c’est la violence intraitable, c’est l’orgueil qui ne peut atteindre à la révélation qu’au plus haut du geste crispé. À quoi sert la justesse ? À être à la hauteur de l’enfer..."
Posté par justdumb à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2006

Chaos, Inc.

Pendant une des heures de veille de la nuit dernière, je repensais à Norman Spinrad et aux "Solariens", ce livre où il nous raconte si bien l'histoire d'Hitler, qui, dégoûté par l'Europe, s'installe aux États-Unis pour y devenir écrivain de SF. Évidemment, on pense à Werner Von Braun, qui après avoir inventé les bombes volantes (V1 & 2) pendant la dernière guerre, est parti faire marcher des américains sur la lune, après avoir été gentiment exfiltré par ses nouveaux amis mais néanmoins employeurs. Dans "Rock... [Lire la suite]
Posté par justdumb à 08:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
23 février 2006

Définition

Si tu laisses s'exprimer ce qui est en toi,ce que tu exprimes te sauvera.Si tu ne laisses pas s'exprimer ce qui est en toi,ce que tu n'exprimes pas te détruira.Elaine Pagels - Les Évangiles gnostiques Aurait-on uniquement ce qu'on cherche, à la condition ou pas de l'exprimer ?
Posté par justdumb à 05:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 février 2006

Des mots inhabituels

Léon Bloy, comme beaucoup d'écrivains étiquetés "extrème-droite", m'a toujours fasciné. Ce bonhomme avait une faculté incroyable pour utiliser des mots ou des expressions pas toujours connus, mais dont on arrive la plupart du temps à capter (ou à imaginer) le sens. Je me suis un jour amusé à en lister quelques-uns. Dont acte : - battre de l'œil - dandiner de la hure - gueule-que-veux-tu - grasseyer - prurit invincible - bride avalée - suicide d'intelligence - fouillonner - pitancher un verre de cogne - anhelant -... [Lire la suite]
Posté par justdumb à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]