06 octobre 2007

Tour de table

Il est bien rare que l'on convie de sa propre initiative fantômes et ombres. Mais eux ne se gênent pas pour être là, à intervalles réguliers, certains jours précis. Les combattre n'a pas de sens, mais on ne s'habitue jamais tout à fait à leur présence (ou à ce qu'ils représentent), ni à leur goût.

Au bout de toutes ces années, les mêmes peines sont toujours là, légèrement différentes et si semblables malgré tout.

"Il n'est aucune sorte de sensation qui soit plus vive que celle de la douleur ; ses impressions sont sûres, elles ne trompent point comme celles du plaisir." Sade

Posté par justdumb à 02:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Tour de table

    je crois que je ne suis pas toujours d'accord avec Sade.

    Posté par http://passagere, 05 novembre 2007 à 12:42 | | Répondre
  • peut-être faut-il apprendre à leur sourire, à fare la paix avec eux . comme dans le Fantôme de Canterville ?

    Posté par PlumeAgile, 20 novembre 2007 à 23:53 | | Répondre
  • Certains fantômes ne se laissent pas dompter, même au bout d'années...

    Posté par Just Dumb, 21 novembre 2007 à 00:47 | | Répondre
  • Vous savez, William Styron, l'auteur du Choix de Sophie, a vécu une dépression terrible au point de vouloir mettre fin à ses jours. Au dernier moment, ce qui l'a arrêté, c'est le merveilleux souvenir des jours de bonheur avec son épouse, ses enfants. Alors quand vos fantômes sont loin, profitez de tous les instnats et quand vous entendez leurs chaînes, pensez très fort à ce que vous avez vécu de beau. Bon courage !
    Petite Plume

    Posté par PlumeAgile, 23 novembre 2007 à 07:56 | | Répondre
Nouveau commentaire